Prendre un rendez-vous Nous contacter


Autres maladies

Certaines maladies de l’œil ne permettent pas la réalisation d’une chirurgie réfractive, ou doivent être surveillées à l’issue d’une opération. C’est notamment le cas du kératocône et du glaucome.

Si l’une de ces affections est détectée lors de votre contrôle préopératoire au Centre Laser Victor Hugo, nous saurons vous adresser à des spécialistes dans ces domaines. Leur traitement pourra éventuellement permettre d’envisager une opération dans nos locaux par la suite.

 

Kératocône


Cette maladie se traduit par une déformation de la cornée, lui donnant une forme caractéristique de pointe alors qu’une cornée normale est globalement ovale. Il en résulte un très fort astigmatisme.

 

 

Les cas les plus graves peuvent conduire à un amincissement extrême local de la cornée, nécessitant le recours à une greffe de cornée.

Selon les individus,  la maladie peut être plus ou moins évolutive, mais se stabilise généralement vers l’âge de 30 ans.

Un kératocône évolutif est une contre-indication stricte à la chirurgie réfractive. Son traitement préalable, si efficace, ou ses formes peu évolutives peuvent toutefois être compatibles avec une intervention.

Plusieurs solutions existent de façon à ralentir voire bloquer l’évolution de la maladie :

  • la pose d’anneaux intra-cornéens, qui permet de rigidifier mécaniquement la cornée par insertion de petits arceaux dans le stroma cornéen ;
  • la technique du cross-linking consiste en l’imprégnation de la cornée d’une solution de Riboflavine qui, irradiée par UV, permet de renforcer la structure collagénique du stroma de la cornée

 

 

Glaucome


Le glaucome est une maladie conduisant à une dégénérescence du nerf optique à cause d’une pression intraoculaire trop importante.

L’intérieur de l’œil est rempli de liquides permettant de lui conférer et maintenir sa forme de globe. La partie antérieure de l’œil, située entre la cornée et le cristallin est ainsi occupé par l’humeur aqueuse. Ce liquide circule normalement entre la chambre antérieure (l’espace entre la cornée et l’iris) et la chambre postérieure (l’espace entre l’iris et le cristallin).

Si la circulation de l’humeur aqueuse ne s’effectue pas correctement, la pression intraoculaire augmente et peut entraîner un glaucome.

Cette maladie est une contre-indication à la chirurgie réfractive et à la pose d’ un implant oculaire.

La pose d’un implant pour la correction des amétropies nécessite la surveillance de la pression intraoculaire suite à l’intervention.  La plupart des implants modernes sont conçus de façon à assurer une bonne circulation de l’humeur aqueuse (présence de pores dans le corps de l’implant), sinon, le chirurgien peut être amené à pratiquer une petite ouverture dans l’iris (iridectomie) afin de rétablir le flux aqueux.


Prenez un rendez-vous

Pour une consultation pré-opératoire gratuite et sans engagement utilisez le formulaire ci-dessous.