Prendre un rendez-vous Nous contacter


L'œil

L’œil est l’organe de la vision.
Il capte les images du monde extérieur qui sont ensuite interprétées par le cerveau.



 

La structure de l’œil est comparable à celle d’un appareil photographique :

        - on y trouve un objectif, composé de la cornée et du cristallin, qui a pour rôle de focaliser la lumière dans l’œil ;

        - la pupille, qui est l’ouverture centrale de l’iris, sert de diaphragme et se dilate ou se contracte en fonction des conditions de luminosité ambiante ;

        - la lumière focalisée par la cornée et le cristallin est ensuite captée par la rétine, qui grâce aux photorécepteurs qui la composent reconstitue l’image du monde extérieur.

 

Un œil normal, ou emmétrope, forme correctement les images sur la rétine quel que soit l’objet qu’il observe.

L’œil est conçu pour voir net de loin lorsqu’il est au repos. Pour visualiser un objet proche, le cristallin va se déformer pour que l’image se forme correctement sur la rétine : il s’agit du mécanisme d’accommodation.

 


Cornée et cristallin

Ces deux structures sont essentielles à la vision. Toutes deux assurent la bonne transmission de la lumière dans l’œil, et surtout la focalisation de la lumière afin d’assurer la netteté des images qui se forment sur la rétine.

 

La cornée

La cornée est la membrane la plus externe de l’œil. Transparente, elle est le prolongement central du blanc de l’œil (ou sclère). Elle protège l’œil des agressions extérieures.

La cornée a une épaisseur centrale d’environ 550µm (1 demi-millimètre), et se compose de deux couches principales :

- l’épithélium, une couche de 50µm d’épaisseur, est constitué de cellules qui peuvent se régénérer en cas de dommages de l’épithélium.

- le stroma, qui représente 90% de l’épaisseur de la cornée. Composée de collagène, cette couche assure la rigidité de la cornée.

 

Le cristallin

Le cristallin est une lentille biconvexe située à l’intérieur de l’œil, juste derrière l’iris. Sa structure souple lui permet de se déformer sous l’action des muscles auxquels il est relié de façon à assurer l’accommodation. Le cristallin se développe tout au long de la vie, croissant en taille et perdant de sa flexibilité dans les années plus avancées.
 


Age et vision

Un œil emmétrope est un œil qui voit bien : les images se forment correctement sur la rétine.

Dans le cas où l’image est floue sur la rétine, l’œil est dit amétrope. On distingue différentes amétropies : la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme.

Au fil de son évolution, l’œil se développe et la vision connaît différents stades :

- à la naissance, l’œil est naturellement hypermétrope ;

- l’œil atteint son développement maximal à l’adolescence, et devient emmétrope dans le meilleur des cas, mais peut aussi rester hypermétrope ou développer de la myopie et/ou de l’astigmatisme ;

- vers l’âge de 45 ans le cristallin vieillissant perd de sa flexibilité : c’est la presbytie qui se développe, généralement jusqu’à l’âge de 55 ans ;

- dans des âges plus avancés, aux alentours de 75 ans, le cristallin peut progressivement s’opacifier : c’est la cataracte qui se développe.

 


Les solutions aux troubles de la vision

Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie, cataracte… toutes ces affections de l’œil sont désormais corrigeables par chirurgie.

L’opération de la myopie, de l’hypermétropie et/ou de l’astigmatisme pourra s’effectuer par une chirurgie laser de la cornée (PKR, LASIK) ou par la pose d’implants oculaires.

L’opération de la presbytie consiste en un remodelage de la cornée, de façon similaire à la chirurgie des amétropies plus classiques. La technique SUPRACOR est disponible au Centre Laser Victor Hugo.

L’opération de la cataracte nécessite quant à elle le remplacement du cristallin par un implant oculaire.

Un examen pré-opératoire complet et une discussion avec votre ophtalmologiste permettront de déterminer quelle sera la meilleure solution pour corriger votre vue.


Prenez un rendez-vous

Pour une consultation pré-opératoire gratuite et sans engagement utilisez le formulaire ci-dessous.