Opération de l'astigmatisme

Qu'est-ce que l'astigmatisme

L'astigmatisme est un trouble de la vision à toutes les distances. Elle se manifeste par une vision brouillée en périphérie, ainsi que des lignes verticales, horizontales ou inclinées. Elle peut aussi engen­drer une sensation de fatigue oculaire ou des maux de tête.

Le mot astigmatisme signifie littéralement «qui ne donne pas un point» et fait référence à l'image faite par l'oeil astigmate d'un objet rond qui n'est plus un point mais devient une tache non circulaire.

Ce défaut est généralement la conséquence d'une imperfec­tion de forme de la cornée : celle-ci n'est pas sphérique mais présente une différence de courbure sur ses différents méridiens à la manière d'un ballon de rugby. Ainsi, les rayons traversant l'oeil ne convergent pas dans un même plan en fonction de l'axe selon lequel ils pénètrent.

On distingue deux axes principaux, correspondants aux axes portant d'une part la courbure la plus importante, et d'autre part la courbure la plus faible. Ces axes correspondent à des degrés d'amétropie plus ou moins importants et l'on peut distinguer :

  • L'astigmatisme myopique simple, où un axe est emmétrope (les rayons passant par cet axe convergent sur la rétine) et l'autre myope (les rayons convergent en avant de la rétine).
  • L'astigmatisme myopique composé, où les deux axes présentent des degrés différents de myopie.
  • L'astigmatisme hypermétropique simple (un axe emmétrope, un axe hypermétrope).
  • L'astigmatisme hypermétropique composé (les deux axes sont hypermétropes).
  • L'astigmatisme mixte (un axe est myope, tandis que le second est hypermétrope).

L'astigmatisme peut donc se combiner avec une myopie ou une hypermétropie, et une fois ce premier défaut corrigé, l'astigmatisme restant est supprimé à l'aide d'un verre dit cylindrique, caractérisé par la puissance en dioptries correspondant à la correction résiduelle apportée et par un axe correspondant au méridien selon lequel la correction est neutre.

Opération de l'astigmatisme par laser

Pour corriger l'astigmatisme, le laser doit remodeler la courbure de ses différents méridiens pour que les rayons traversant la cornée convergent tous dans le plan de la rétine. La correction pourra se combiner au traitement d'un défaut myopique ou hypermétropique et les deux yeux peuvent être opérés lors d'une même intervention.

Le défaut astigmate étant orienté selon un axe précis, des examens seront nécessaires pour réaliser l'alignement correct du traitement laser sur la cornée. On utilise le plus souvent pour cela la reconnaissance irienne, qui consiste à utiliser une image de l'iris et le positionnement des cryptes iriennes comme références pour orienter le traitement durant la chirurgie.

Le mot LASIK est l'acronyme de Laser Assisted In-Situ keratomileusis, et consiste en la technique de référence pour le traitement de la vision par laser.

La chirurgie se déroule en deux étapes :

Premièrement, une fine lamelle de 100 µm d'épaisseur est découpée en surface de la cornée à l'aide d'un laser femtoseconde. Ce capot est ensuite relevé délicatement à l'aide d'une spatule par le chirurgien, révélant une couche plus profonde de la cornée, le stroma.

Ensuite, ce stroma est ablaté à l'aide du laser excimer, ce qui modifie précisément la forme de la cornée pour corriger le défaut astigmate, ainsi que la myopie ou l'hypermétropie existante si besoin. Le capot est ensuite reposé une fois la découpe au laser excimer terminée.

technique LASIK astigmatisme

Seules 15 minutes dans le bloc opératoire suffisent, et les découpes par laser durent quelques dizaines de secondes chacune. La chirurgie est aussi indolore, une anesthésie locale par instillation de gouttes étant suffisante. Enfin, seules quelques heures sont suffisantes pour récupérer, bien que le résultat visuel soit visible immédiatement après l'opération.

En savoir +

La PKR (PhotoKératectomie Réfractive) est une technique alternative au LASIK destinée en particulier aux cornées trop fines pour supporter sans risque la création d'un capot. Pour réaliser une PKR, le chirurgien commence par retirer la couche superficielle de la cornée, qui est une couche de cellules d'une épaisseur de 50 µm. La cornée est ensuite remodelée avec le laser excimer conformément au défaut astigmate, combiné ou non avec une myopie ou une hypermétropie à corriger.

Cette technique requiert toutefois une récupération plus longue, car le processus de la cicatrisation des cellules en surface de la cornée nécessite une petite semaine. Par ailleurs, ce processus peut être douloureux durant les premiers jours. Une lentille de protection est d'ailleurs posée sur l'oeil immédiatement après la chirurgie pour protéger la cornée pendant la durée de la cicatrisation.

technique PKR astigmatisme

En savoir +

Opération de l'astigmatisme par implants phakes

Si un astigmatisme est associé à un défaut myopique ou hypermétropique trop important pour être corrigé par laser, un implant phake pourra être posé. Pour cela, une lentille correctrice est insérée dans l'oeil, entre l'iris et le cristallin. Cet implant sera dit torique, et sa puissance sera différente selon différents méridiens conformément à la puissance et à l'axe de l'astigmatisme à corriger.

La chirurgie se déroule en bloc opératoire stérile, mais ne nécessite qu'une anesthésie locale, et il est généralement possible de quitter la clinique une petite heure seulement après la fin de l'intervention, celle-ci durant une vingtaine de minutes. Une récupération de plusieurs jours est toutefois conseillée pour se remettre pleinement de l'opération. À noter qu'un seul oeil à la fois est opéré, il faudra donc programmer une seconde session opératoire pour corriger le second.

En savoir +

Prendre un
rendez-vous

Pour une consultation pré-opératoire gratuite et sans engagement, utilisez le formulaire ci-dessous.





Sélectionnez

votre/vos trouble(s) visuel(s) :*

Signalez

si vous souffrez aussi de :

Indiquez

vos coordonnées

* information obligatoire

Demande de rendez-vous