Opération de la cataracte

Qu'est-ce que la cataracte ?

La cataracte est un trouble de la vision issu de l'opacification du cristallin. Cette opacification obstrue le passage de la lumière dans l'oeil et peut donc conduire à une cécité totale. La cataracte peut être totale ou partielle, et s'accompagne d'une impression de voile de la vision de plus en plus présente, son développement pouvant être plus ou moins rapide selon les sujets.

Dans les pays développés, la cataracte est le plus souvent rencontrée sous sa forme sénile, c'est-à-dire en associa­tion avec le vieillissement de l'oeil. Il s'agit d'une affection courante, près de 70% des personnes âgées de 70 ans en étant atteintes. Elle peut toutefois aussi tirer son origine de facteurs génétiques ou environnementaux (malnutri­tion, choc à l'oeil ...) et alors affecter des personnes plus jeunes.

Opération de la cataracte par pose d'implants intraoculaires

La chirurgie de la cataracte consiste à retirer le cristallin et à le remplacer par une lentille artificielle, appelée implant.
Un seul oeil sera traité par session opératoire.

La chirurgie de la cataracte se déroule dans un bloc stérile, sous anesthésie locale par instillation de gouttes. La chirurgie se déroule en deux étapes majeures :

La première consiste à retirer le cristallin opacifié. Pour cela, le chirurgien réalise de petites incisions dans le pourtour de la cornée par lesquelles il introduira les différents instruments dont il aura besoin. Il commence par découper les bords de la capsule naturelle dans laquelle se trouve le cristallin. Une fois ce voile découpé, il introduit une petite sonde à ultrasons dans l'oeil, qui va permettre de fragmenter le cristallin malade en petits morceaux. Ces fragments sont ensuite retirés au moyen d'une sonde aspirante, vidant ainsi complètement le sac capsulaire.

Il est à noter que la découpe de la capsule et la fragmentation du cristallin peuvent désormais s'effectuer à l'aide d'un laser femtoseconde dans les cliniques en étant équipées.

La deuxième étape consiste à mettre en place l'implant qui remplace le cristallin. Pour cela l'implant, qui ressemble à une lentille souple, est plié et placé dans une petite seringue. La seringue est introduite dans l'oeil et l'implant est éjecté délicatement dans le sac capsulaire précédemment vidé. Le chirurgien rectifie ensuite la position de l'implant pour qu'il soit placé de façon optimale, en particulier en contrôlant son orientation si l'implant permet de corriger un astigmatisme (implant torique).

chirurgie cataracte

La chirurgie requiert une présence en bloc opératoire d'une vingtaine de minutes et n'est pas douloureuse. Un petit temps de repos est à observer sur place après l'opération, mais il est possible de quitter la clinique dans l'heure qui suit. Quelques jours de récupération peuvent être nécessaires, avec un port de coques protectrices pour éviter tout contact avec l'oeil. Les effets visuels sont observables immédiatement après l'opération.

En fonction du défaut visuel que l'on souhaite corriger, on pourra rencontrer plusieurs types d'implants.

Les implants les plus fréquemment rencontrés sont les implants monofocaux. Il s'agit d'une lentille «simple», dont la puissance est calculée pour que la vision soit nette de loin après l'intervention. Ce calcul nécessite de mesurer avec précision la longueur de l'oeil ainsi que la forme de la cornée, mesures qui seront effectuées lors des examens préopératoires. Si un astigmatisme doit être corrigé, l'implant posé sera alors dit torique.

Si l'on souhaite restituer la vision à plusieurs distances, on posera un implant multifocal. Cet implant permettra de séparer la lumière pénétrant dans l'oeil pour restituer la vision à la fois de loin et de près.

Le chirurgien saura proposer au patient la solution la plus à même de satisfaire ses besoins visuels.

En savoir +

Il arrive parfois, quelques temps après l'opération, que se développe une cataracte secondaire. Il s'agit d'une suite bégnine de l'intervention se caractérisant par une opacification du reste de la capsule cristallinienne. Visuellement, la cataracte secondaire se traduit par la perception d'un voile.

cataracte secondaire

Cette cataracte secondaire pourra être traitée très facilement par votre chirurgien qui utilisera un laser (appelé laser Yag) avec lequel il supprimera la partie opacifiée de la capsule. C'est une intervention mineure et très rapide ne nécessitant pas d'être effectuée en bloc opératoire.

cataracte secondaire au laser

Prendre un
rendez-vous

Pour une consultation pré-opératoire gratuite et sans engagement, utilisez le formulaire ci-dessous.





Sélectionnez

votre/vos trouble(s) visuel(s) :*

Signalez

si vous souffrez aussi de :

Indiquez

vos coordonnées

* information obligatoire

Demande de rendez-vous