Opération de l'hypermétropie

Qu'est-ce que l'hypermétropie ?

L'hypermétropie est le trouble de la vision opposé à la myopie, et se manifeste le plus fréquemment par une difficulté à voir net de près.

Le terme hypermétropie est apparu au 17e siècle, et est composé à partir des termes grecs «hyper» (en excès), «met» (mesure) et «opia» (de l'oeil).

Cette « mesure en excès de l'oeil » fait référence à sa distance focale, c'est-à-dire la longueur caractérisant la position du point de convergence des rayons dans l'oeil, point qui correspond à l'image d'un objet lointain. Idéalement, cette image doit coïncider avec la rétine, mais chez l'hypermétrope, pour lequel sa distance focale est trop grande, elle se forme en arrière de la rétine.

On utilisera un verre convergent, de puissance positive mesurée en dioptries, pour corriger l'hypermétropie.

Ces verres grossissent l'oeil lorsque l'on regarde au travers.

l'oeil hypermétrope

L'hypermétropie affecte donc la position de l'image des objets lointains mais est généralement associée à un trouble de la vision de près. Pour comprendre cet apparent paradoxe, il convient de rappeler que l'oeil utilise un mécanisme appelé accommodation pour voir net à plusieurs distances : le cristallin, qui est une lentille naturelle se trouvant dans l'oeil, a la propriété de se déformer et d'augmenter sa puissance lorsque l'objet regardé se rapproche afin que son image demeure sur la rétine.

Cette réserve de puissance accommodative est de l'ordre de 5 dioptries chez l'adulte de 35 ans.

L'oeil hypermétrope est un oeil dont la puissance est faible au regard de sa longueur axiale, et l'image des objets de loin se forme en arrière de la rétine. Cependant, sous réserve que le degré d'hypermétropie soit inférieur à la puissance accommodative du cristallin, la vision de loin peut être tout de même nette grâce au mécanisme d'accommodation qui va ramener l'image nette sur la rétine. Il en résulte cependant un effort qui peut causer une impression de fatigue ou des maux de tête.

Par ailleurs, une partie de la puissance accommodative est mobilisée pour restituer la vision de loin et n'est donc plus utilisée pour permettre la vision nette des objets les plus proches : la vision de près est donc trouble.

On remarquera que si le degré d'hypermétropie est trop important, la vision d'un objet sera troublée quelle que soit la distance à laquelle il se trouve !

Opération de l'hypermétropie par laser

Le laser peut être utilisé pour corriger le défaut hypermétropique en remodelant de façon adéquate la forme de la cornée. Ce remodelage doit permettre d'augmenter la puissance cornéenne, ce qui est réalisable en accentuant la courbure de la cornée.

Opération de l'hypermétropie par laser

Le remodelage laser de la cornée peut s'effectuer grâce à la technique du LASIK (Laser Assisted In-Situ Keratomileusis). C'est une chirurgie rapide et indolore, ne nécessitant qu'une anesthésie locale par instillation de gouttes. Une quinzaine de minutes dans le bloc opératoire suffisent pour effectuer le traitement des deux yeux. La procédure comprend deux temps opératoires principaux :

Tout d'abord, le patient est placé sous un laser femtoseconde, qui va permettre de prédécouper une fine lamelle de cornée (d'une épaisseur d'environ 100 µm). Une fois ce capot prédécoupé, le chirurgien le soulève délicatement à l'aide d'une spatule.

La couche de cornée alors découverte après soulèvement du capot s'appelle le stroma, et ce stroma va être remodelé précisément en fonction du degré d'hypermétropie à corriger à l'aide d'un second laser, appelé laser excimer. Lorsque le remodelage est effectué, le chirurgien repose le capot qui se resolidarise par adhésion naturelle.

technique LASIK hypermétropie

Les résultats sont visibles immédiatement par le patient, et une petite journée suffit pour récupérer. Les hypermétropies n'excédant pas 6 dioptries pourront être traitées par LASIK.

En savoir +

Une autre solution chirurgicale est possible pour les yeux présentant une faible hypermétropie mais n'étant pas éligible pour une chirurgie par LASIK (pour cause de cornée trop fine par exemple) : la PKR (pour PhotoKératectomie Réfractive).

Cette technique ne nécessite pas de créer un capot cornéen, et seule la première couche de cellules recouvrant la cornée va être enlevée par le chirurgien à l'aide d'une spatule imbibée d'alcool. Une fois cette couche retirée, le laser excimer peut remodeler la cornée conformément au défaut hypermétropique à corriger.

Une lentille de protection est ensuite déposée sur la cornée pour la protéger le temps du processus de cicatrisation qui peut prendre jusqu'à une semaine.

Toute aussi rapide que la technique LASIK, la PKR nécessite un temps de récupération plus long, et l'oeil pourra être douloureux les jours suivant l'opération : on conseillera donc de prendre quelques jours de repos avant de reprendre une activité normale.

technique PKR hypermétropie

En savoir +

Opération de l'hypermétropie par implants phakes

En cas d'hypermétropie trop importante (typiquement supérieure à 6D) ou en présence d'une cornée non éligible à une chirurgie par laser, on pourra opter pour la pose d'un implant dit phake (c'est-à-dire en présence du cristallin) que l'on insérera dans l'oeil, entre l'iris et le cristallin.

La chirurgie se déroule en bloc opératoire stérile, et seule une anesthésie locale est requise. Un temps opératoire d'une vingtaine de minutes est nécessaire, un seul oeil étant opéré par session, et on pourra quitter la clinique une petite heure après la chirurgie.

En savoir +

Prendre un
rendez-vous

Pour une consultation pré-opératoire gratuite et sans engagement, utilisez le formulaire ci-dessous.





Sélectionnez

votre/vos trouble(s) visuel(s) :*

Signalez

si vous souffrez aussi de :

Indiquez

vos coordonnées

* information obligatoire

Demande de rendez-vous